Arts Cultures Education tout au long de la vie

N°7

Les NOUVEAUX COLIBRIS

NOTE de LECTURE N°7

Les DIX MILLENAIRES OUBLIES

QUI ONT FAIT L’HISTOIRE.

Jean PAUL DEMOULE.

Pluriel. 310P.2019.

1- L’AUTEUR

Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, l’auteur est archéologue et professeur émérite. Il est spécialiste du néolithique et de l’âge de fer.

2- L’OUVRAGE

Une introduction.

Puis ONZE questions pour explorer ces dix millénaires oubliés qui ont fait l’histoire.

1-Qui a inventé l’agriculture ?

2-Qui a inventé les maisons et les villages ?

3-Qui a inventés les outils, le métal et la roue ?

4-Qui a inventé les dieux (et Dieu) ?

5-Qui a inventé l’art ?

6- Qui a inventé les chefs ?

7-Qui a inventé la guerre (et les massacres) ?

8-Qui a inventé les tombes et les cimetières ?

9-Qui a inventé la domination masculine ?

10-Qui a inventé les migrations (et les immigrés)?

11-Qui a inventé les peuples, les ethnies ?

Conclusion

Quatre annexes une bibliographie et un index.

Un ouvrage dense qui s’impose à chacun pour mieux se situer dans l’histoire de l’humanité

3- COMMENTAIRES

Une collection : PLURIEL à consulter régulièrement

Un ouvrage à positionner dans le rayon dictionnaires et ouvrages à consulter

L’auteur s‘interroge : Pourquoi ces millénaires zappés ? .Pourquoi a –t-on inventé l’agriculture et tout ce qui s’ensuit. Etc.

J’ai beaucoup appris de cet ouvrage ; et je le consulterai régulièrement. Il contribue à mieux connaitre notre passé .Une contribution majeure pour notre mémoire de l’humanité.

Des annexes tres précieuses.

Chaque question est une invitation à la découverte et à plus de prise de conscience.

Ainsi, par exemple, la question 10.

« C’est un non-sens historique …d’affirmer qu’entre les transformations historiques du début du Moyen Âge et les émigrations de ces dernières années, la « France »serait restée inchangée et identique .Cela pour au moins trois raisons » p213 .Je vous laisse les découvrir

Ainsi, pour la question 9

L’auteur s’interroge .La domination des hommes sur les femmes est-elle l’origine de toute forme de domination ? Pourquoi les femmes acceptent-elles leur soumission ?

Il redit des faits actuels et termine par une autre question

« Cela a –t-il beaucoup change depuis le Paléolithique et le premiers temps du Néolithique ? »

En conclusion, l’auteur s’interroge sur l’histoire officielle et les autres histoires possibles. « Cette histoire officielle est celle des dominants…on pourrait tout aussi bien l’écrire du point de vue des dominés. ».(p238)

Il y a aussi l’histoire des femmes…et tant d’autres histoires.

Et dans l’histoire, il y avait d’autres solutions !

Apres avoir cité La Béotie : « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux »

Il conclut

« L’histoire n’est –elle pas beaucoup plus intéressante quand les humains la choisissent, plutôt que lorsqu’ils la subissent »

Un livre qui propose des savoirs, invite à se questionner et permet une meilleure contextualisation dans l’histoire de l’humanité.

Dans cette perspective, je recommande les remarquables numéros Hors –Série du Monde et de la vie

En particulier

-L’atlas des peuples ; 6000 ans d’histoire

-Les civilisations en cartes.

Michel Bernard 07 2019

Citation d'Aout 2019

Jusqu'au bout de sa vie , à la fin incertaine, penser, imaginer, poétiser, agir. Créer pour exister Exister pour créer.

Miguel BERGER